Travaux de rénovation de fenêtres : tout savoir sur cette pratique écologique

0
906

Changer les fenêtres est un excellent moyen d’améliorer l’aspect esthétique, mais aussi l’efficacité énergétique d’une maison. En effet, les fenêtres jouent un rôle prépondérant dans l’isolation et la conservation de l’énergie thermique. Cependant, il faut reconnaître que les travaux de rénovation de fenêtres peuvent parfois être très coûteux. Quels sont alors les moyens de financement des travaux de rénovation ? Comment choisir les nouvelles fenêtres pour sa maison ? Nous vous invitons à découvrir les réponses à toutes vos questions dans la suite de cet article.

Sommaire

Pourquoi changer de fenêtres en 2023 ?

Il existe de nombreuses raisons qui pourraient vous pousser à rénover vos fenêtres cette année. En dehors du côté esthétique et l’amélioration du confort à l’intérieur de la maison, les nouvelles fenêtres apportent de multiples avantages. En effet, elles aident d’abord à réduire votre empreinte carbone générale. Les nouveaux types de fenêtres sont conçus dans le respect de certaines normes écologiques.

De ce fait, elles permettent de réduire énormément les pertes de chaleur. C’est une manière très pratique d’améliorer l’efficacité énergétique de la maison et de réduire les factures. Ainsi, en plus de réduire la quantité de carbone produit, vous pourrez faire des économies sur le chauffage et la climatisation.

Quelles aides financières pour changer de fenêtres ?

Le coût des travaux de rénovation peut parfois être très élevé. La meilleure solution pour les financer est de rechercher des aides financières.

La prime énergie 

Parmi les aides pour le changement de vos fenêtres, la prime énergie est sans doute l’une des plus avantageuses. C’est une aide financière qui vise à récompenser les propriétaires qui s’engagent dans la transition énergétique. À cet effet, le montant de la prime est calculé sur la base des travaux réalisés.

Ainsi, plus les travaux permettent de faire des économies d’énergie, plus le montant de la prime sera élevé. Pour en bénéficier, vous devez faire appel à un artisan Reconnu Garant de l’Environnement. Il vous permettra de signer une autorisation sur l’honneur afin que vous n’ayez pas à signer de devis. Vous pourrez alors toucher la prime.

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro est en réalité un crédit bancaire octroyé sous certaines conditions aux ménages engagés dans la transition énergétique. Le montant accordé est déterminé en fonction de la nature des travaux. Les travaux de rénovation généraux sont plus importants et nécessitent un plus grand financement allant jusqu’à 50 000 €.

Pour les travaux de rénovation de vos fenêtres, vous pouvez obtenir un crédit proportionnel au montant de la facture à payer. Ce crédit est remboursé sur 15 ans maximum sans intérêt et peut être cumulé à d’autres aides.

Le dispositif MaPrimeRénov’

Ce dispositif est une aide financière mise en place pour accompagner les propriétaires dans leur démarche écologique. Elle permet aux foyers les plus modestes d’entreprendre des travaux de rénovation pour être conformes aux nouvelles normes. Le montant de l’aide est calculé à partir des revenus, du coût des travaux et du gain énergétique visé.

Pour bénéficier du dispositif MaPrimeRénov », il suffit de soumettre son dossier de demande sur le site officiel de l’aide. Une fois votre dossier étudié, vous serez contacté par les agents pour finaliser la subvention. Elle est effectuée sur la base de la facture réalisée par l’artisan.

Le chèque énergie

Depuis 2015, les travaux de remplacement de fenêtres peuvent être utilisés pour bénéficier du chèque énergie. Il s’agit d’un appui financier visant à prendre en charge une partie du montant des travaux de rénovation. Seul le bénéficiaire peut y toucher et le montant varie généralement entre 47 et 277 €.

Le chèque énergie est attribué de manière automatique à toutes les personnes éligibles chaque année. Vous ne pouvez pas le retirer directement. Il ne peut être utilisé que pour payer la facture des travaux effectués.

La TVA à 5,5 %

La TVA à 5,5 % est une solution d’aide proposée par le gouvernement français et qui vise à encourager les foyers à la transition écologique. Le but de cette aide financière est de réduire la valeur de la TVA (de 20 à 5.5 %) pour les factures relatives aux travaux de rénovation. C’est une aide cumulable avec d’autres moyens de financement.

Pour bénéficier d’une TVA à 5,5 %, il faut s’assurer d’acquérir les équipements de rénovation dans une entreprise. De plus, ces équipements doivent permettre d’atteindre un réel gain d’énergie. Une fois que toutes les conditions sont remplies, vous bénéficierez de la réduction et d’une attestation à soumettre aux prestataires.

Comment choisir les meilleures fenêtres pour les travaux de rénovation ?

Bien choisir les fenêtres à installer est indispensable pour être éligible aux aides financières des différents organismes. Pour y arriver, il faut se baser sur quelques critères de sélection.

Le choix du matériau

Le matériau utilisé pour la conception d’une fenêtre est sans doute l’un des éléments les plus importants à observer. Selon le matériau utilisé, la fenêtre peut vous garantir une plus grande résistance, une meilleure isolation thermique ou une plus longue durée de vie. En général, vous avez le choix entre le PVC, le bois et l’aluminium.

Si vous optez pour le PVC, il est recommandé de choisir une menuiserie en PVC sur mesure de qualité professionnelle. De cette manière, votre fenêtre sera facile à entretenir et coûtera moins cher. L’aluminium est un meilleur matériau si l’esthétique de la fenêtre est un point important pour vous. Toutefois, même s’il permet une meilleure optimisation de l’espace vitré, il coûte beaucoup plus cher.

Le bois est aussi très pratique pour obtenir des fenêtres sur mesure. C’est un matériau facile à obtenir, mais moins efficace pour l’amélioration de l’efficacité énergétique. Il faut d’ailleurs un entretien régulier sur le long terme pour qu’il conserve ses propriétaires isolantes.

Le type de vitrage

Outre les matériaux, vous devez aussi tenir compte du vitrage pour faire votre choix. Le type de vitrage a une influence directe sur le gain obtenu. Pour une meilleure isolation, il est recommandé d’opter pour un double ou un triple vitrage. Le double vitrage est plus économique et adéquat dans les zones chaudes.

Le triple vitrage quant à lui nécessite un plus gros investissement et apporte une plus grande isolation thermique et acoustique. Il est donc recommandé dans les zones froides afin d’éviter d’accroître la chaleur à l’intérieur en été.


Il existe également d’autres types de vitrages utilisés pour atteindre des résultats spécifiques. Il s’agit entre autres du :

  • vitrage acoustique ;
  • vitrage feuilleté ;
  • vitrage altitude.

Quels sont les types de fenêtres que vous pouvez installer ?

Afin que les travaux de rénovation aient un impact sur la consommation d’énergie, il est indispensable de tenir compte du type de fenêtres à installer. Il en existe une multitude avec des avantages et inconvénients différents.

Les fenêtres à battants

Les fenêtres à battants font partie des modèles de fenêtres les plus populaires. Il en existe de deux catégories (anglaises et françaises) selon le type d’ouverture. Ce sont des fenêtres composées de deux battants qui s’ouvrent vers l’intérieur ou vers l’extérieur. Elles permettent ainsi de bien aérer l’intérieur de la maison en cas de besoin.

Ce sont des fenêtres faciles à installer qui ne nécessitent pas un entretien quotidien. Par ailleurs, elles sont moins chères et généralement adaptées à toutes les pièces de la maison.

Les fenêtres à soufflet

Les fenêtres à soufflet sont des fenêtres idéales pour garantir une bonne isolation thermique et acoustique. Elles aident à conserver le maximum de chaleur à l’intérieur de la maison. Le dispositif d’ouverture à l’horizontale vers l’intérieur ou l’extérieur permet de créer un espace réduit où entre l’air.

Grâce à ce système, les fenêtres à soufflet peuvent être utilisées pendant la pluie. Elles sont très pratiques dans les petits espaces tels que les salles de bain, les cuisines ou les garages.

Les fenêtres fixes

Les fenêtres fixes sont la meilleure solution pour une isolation thermique et acoustique maximale. Ce sont des fenêtres qui ne s’ouvrent pas. Elles servent simplement à améliorer la luminosité à l’intérieur. En plus d’être plus sécurisées, ces fenêtres permettent d’éviter toute perte de chaleur. Elles sont très utiles dans les pièces sombres.

Il faut toutefois préciser qu’elles ne sont pas adaptées à toutes les saisons. Ce n’est pas l’idéal pour une maison au sud pendant l’été. L’absence de système d’ouverture va accroître la chaleur à l’intérieur pendant les chaudes journées ensoleillées.

Les fenêtres coulissantes

Les fenêtres coulissantes sont à l’opposé des fenêtres fixes. Ce sont des cadres mobiles qui s’ouvrent latéralement. Dans certains cas, ils disparaissent en étant cachés dans le mur. Ce sont donc d’excellentes fenêtres qui permettent de gagner de l’espace.

Par ailleurs, leur système d’ouverture permet de garantir une bonne isolation quand elles sont fermées et une bonne aération, une fois qu’elles sont ouvertes. Elles sont très pratiques pour couvrir efficacement les grands espaces.

En résumé, la rénovation de fenêtres va au-delà de l’esthétique ; elle offre aussi des avantages écologiques et énergétiques. Avec des aides financières disponibles et des choix judicieux, investir dans des fenêtres écologiques devient une démarche durable pour votre maison. Et n’oubliez pas de faire appel à des professionnels qualifiés pour la rénovation de vos fenêtres.